Appel à contribution : Les immeubles de grande hauteur en France (1950-1977), un héritage moderne

Les immeubles de grande hauteur en France (1950-1977), Un héritage moderne

En 2017, le Bulletin Docomomo France a été relancé avec un numéro spécial consacré à l’architecte Claude Parent (Claude Parent : la pensée subversive / l'œuvre perturbatrice | avril 2017), d’après la proposition de Riccardo Forte. Si le Bulletin Docomomo France constitue un périodique numérique rendant compte des activités de l’association (comme les actions d’étude et de sauvegarde, les visites, conférences ou compte-rendu de publications), sa déclinaison en numéros spéciaux s’intéresse à des sujets d’étude particuliers : carrière d’un architecte, monographie d’un édifice ou encore pratiques de conservation et de réhabilitation. Outils de connaissance et de diffusion des savoirs sur le patrimoine architectural du XXe siècle, les numéros spéciaux du Bulletin Docomomo France sont publiés sous deux formats : une version numérique qui peut être librement feuilletée et une version papier disponible en impression à la demande.

Le sujet ici proposé pour ce deuxième numéro spécial du Bulletin Docomomo France vise à questionner la reconnaissance patrimoniale des immeubles de grande hauteur construits en France à partir de l’après-guerre, à l’échelle nationale et en lien avec l’actualité. Les tours symboles –expression patente de la politique de la croissance – ont représenté pendant longtemps, de par l’expérimentation technologique, l’innovation architecturale et l’impact produit dans le tissu urbain historique, les vecteurs du processus de modernisation de la ville dans la deuxième moitié du XXe siècle.

Cet héritage controversé de l’architecture moderne engage aujourd’hui des réflexions sur l’état de l’art de ce patrimoine (à l’instar des Tours Nuages à Nanterre, de la Tour Perret à Amiens ou de la Tour Bretagne à Nantes) et oblige à une vigilance accrue – souvent militante – focalisée sur certains bâtiments ou sites modernes menacés de destruction ou de défiguration. Le processus de réception, les pratiques de réhabilitation, les procédures de reconnaissance patrimoniale et de protection de ces bâtiments-icônes issus dans plusieurs cas d’une vision utopique sont les fragments d’un récit global.

L’appel à contribution souhaité par Richard Klein, Président de Docomomo France, s’adresse aux étudiants, architectes, historiens et professionnels de l’architecture et du patrimoine, et plus particulièrement aux adhérents de l’association. À partir de deux cas d’études emblématiques – le plan Maine Montparnasse et la Tour Zamansky de Jussieu à Paris – l’objectif est de compléter et d’élargir au contexte national le sommaire existant par le biais des contributions émanant de contextes territoriaux hétérogènes. Il est par ailleurs laissé la liberté aux auteurs, sans impératif, de faire des propositions en lien avec les fiches d’inventaire, qu’elles soient déjà réalisées, en cours de rédaction ou produites en même temps que la rédaction de l’article (voir les fiches Docomomo International).

  • Date limite de réception des propositions de contribution : 1er juin 2018.
  • Format : résumé d’une page.

Les propositions de contribution sont à adresser à : publications@docomomo.fr

Les propositions reçues dans le délai indiqué seront soumises à l’évaluation du comité scientifique de Docomomo France.