Fiches Docomomo International

Pour répondre à la mission d’inventaire Docomomo International s’était fixée dès sa création la mise en place d’un fichier répertoriant l’ensemble des édifices et sites urbains du Mouvement Moderne.

Dans ce dessein, dès 1991, Docomomo France a lancé la rédaction de premières fiches pour alimenter le fichier des édifices modernes français. La réalisation du fichier est essentielle pour répondre aux conditions de labellisation de Docomomo International et prendre part à ses activités.

La période chronologique retenue pour la constitution des fiches est comprise entre les années 1880 et la fin des années 1960. Le fichier parisien a été informatisé pour rendre possible sa valorisation progressive. Cette démarche a été rendue possible par l’aide de la ville de Paris en 2003.

En 2004, la ville du Havre a passé un marché spécifique avec Docomomo France pour la réalisation d’un fichier d’édifices remarquables de l’atelier Perret.

Contenu de la fiche

La fiche se présente sous 6 rubriques donnant différents types et niveaux d’informations. Il s’agit de donner une vision synthétique et la plus exhaustive possible des différents aspects du bâtiment.

  1. Le premier point de la fiche regroupe toutes les informations concernant l’identité de l’édifice, sa situation géographique, son propriétaire. Il signale le type de protection du bâtiment (labellisé « Patrimoine du XXe siècle », inscrit ou classé Monuments historiques) ainsi que l’agence responsable de cette protection (en France, il s’agit des Directions Régionales des Affaires Culturelles).
  2. Le deuxième point est consacré à l’historique du bâtiment, de sa conception à son état actuel, en retraçant les restaurations, les modifications et altérations qu’il a pu subir.
  3. Une documentation précise sur l’édifice doit être réunie dans le troisième point. Celle-ci se répartit entre les sources primaires (archives, correspondances, dessins, films, etc.) et les principales publications relatives au bâtiment et à son architecte.
  4. Le quatrième point est une simple description dont la longueur ne doit pas excéder une page de texte.
  5. Le point cinq se décline en cinq rubriques se rapportant aux intérêts techniques, artistiques, esthétiques, sociaux du bâtiment puis à son statut canonique. La dernière rubrique doit montrer en quoi cet édifice représente une référence dans l’histoire de l’architecture.
  6. Enfin, le sixième point regroupe des illustrations. Il s’agit de documents visuels originaux (plans, coupes, etc.) pouvant provenir de revues ou d’ouvrages montrant différents aspects du bâtiment. Le rédacteur de la fiche peut joindre également des photos récentes montrant l’état actuel de l’édifice.

Validation de la fiche

Les principes scientifiques de la direction du fichier sont validés par le conseil d’administration et les conseillers scientifiques de Docomomo France.